La santé

C'est pourquoi tu devrais aller au village: 7 conséquences terribles de la vie dans la métropole


Selon les statistiques, les habitants des grandes villes sont plus souvent malades que leurs compatriotes des zones rurales. Les particularités de la vie en ville provoquent l’apparition de certaines maladies. Aujourd'hui, il n'y a pratiquement pas de résidents en bonne santé dans la ville.

Névrose

Tous les représentants de la société moderne sont obligés de se battre pour une place au soleil et se retrouvent souvent dans des situations stressantes. En conséquence, le système nerveux en souffre. Contrairement aux citadins, les habitants des zones rurales sont rarement confrontés à une névrose ou à une hystérie obsessionnelle-compulsive.

Maladies d'estomac

Étant dans une course constante, la plupart des gens n’ont pas le temps de manger normalement. De plus, ils sont séduits par une variété de produits en magasin. En conséquence, la nourriture consiste en collations irrégulières dans un café et en préparant déjà des aliments congelés à la maison. Dans la plupart des cas, le régime alimentaire des employés de bureau ne comprend pas d'aliments sains. Une telle nutrition entraîne des ulcères ou des gastrites, après quoi les habitants de la métropole commencent à réfléchir à leur santé et tentent de remédier à la situation.

Problèmes de vision

Un grand nombre de personnes travaillent constamment à l'ordinateur, passent leur temps à la maison, utilisent régulièrement leur téléphone portable et regardent la télévision. Dans de telles conditions, la vision se détériore avec le temps. En milieu rural, il est rare de rencontrer des personnes avec des lunettes, car elles passent le plus clair de leur temps dans la nature et n'utilisent pas de gadgets modernes.

Maladies cardiovasculaires

Ils appartiennent aux soi-disant maladies de la civilisation. Ce sont précisément les maladies cardiovasculaires dans le monde entier qui sont prioritaires. La plupart des citoyens sont atteints d'athérosclérose et d'hypertension artérielle. Le tabagisme et la consommation d'alcool sont les principales causes de leur survenue.

Asthme et autres maladies respiratoires

Dans les grandes villes, la situation écologique est loin d’être la meilleure. Les résidents doivent respirer un air pollué et poussiéreux, capable de pénétrer même dans des pièces fermées. Résoudre ce problème est malheureusement impossible. Dans certains cas, les crises d'asthme ne disparaissent pas et obligent les personnes à déménager dans un autre lieu de résidence.

Ostéochondrose et maladies de la colonne vertébrale

Les personnes qui passent beaucoup de temps devant l'ordinateur se plaignent de douleurs au dos et au cou. Ces symptômes sont un signe d'ostéochondrose et d'autres maladies de la colonne vertébrale. Un séjour prolongé dans une position sédentaire entraîne une déformation du cartilage intervertébral.

Migraines et fatigue

Un grand nombre de personnes remarquent qu’à la fin de la journée de travail, elles commencent à avoir des maux de tête et que leur performance diminue considérablement. Initialement, ces symptômes étaient dus à une ventilation insuffisante de l'air par les organisations qui vérifient les conditions de travail des employés de bureau. Cependant, il s'est avéré que les personnes travaillant dans des locaux dotés d'équipements spéciaux pour améliorer la qualité de l'air et la ventilation rencontrent des problèmes similaires.

Résolution de problèmes

Panacée pour les problèmes qui se posent chez les habitants de la métropole, n'existe pas. Toutefois, les représentants de la société moderne peuvent régulièrement prendre des mesures préventives qui aideront à prévenir la survenue de maladies graves. Pour changer la situation actuelle, il est nécessaire de mener une vie active et de faire de l'exercice régulièrement. Si un résident d'une mégapole doit travailler devant un ordinateur, il doit occuper le bon poste et souvent changer de poste. Idéalement, cela se fait toutes les 15 minutes.

De plus, vous devez prendre soin de votre régime alimentaire. Le régime alimentaire devrait comprendre des fruits et des légumes et, en hiver, il est souhaitable de prendre des complexes de vitamines.