Psychologie

Si vous vous sentez déprimé, rappelez-vous que vous avez ces 3 plus


D'accord, souvent pour justifier l'excentricité ou le comportement inhabituel d'une personne âgée de 35 à 45 ans, vous pouvez entendre: «Oui, il a une crise d'âge moyen!
Grâce à de telles excuses, ce concept a lui-même acquis un sens négatif. Presque tout le monde entend la notion de crise de la quarantaine, elle a déjà dépassé la terminologie psychologique et est entrée profondément dans les masses, acquérant cette connotation négative.

La crise psychologique n'est pas mauvaise. C'est un stade naturel de développement. Dès la petite enfance, l'enfant se développe, surmontant un certain nombre de crises. Dans ce cas, la crise est un processus court de restructuration du système nerveux, qui conduit à l’émergence de nouvelles compétences. Tout le monde connaît les crises infantiles des 3e et 7e années, la crise des adolescents et, bien sûr, la crise du moyen âge.

Pour beaucoup de femmes, cela provoque de l'anxiété. Certains attendent ce moment parmi les quatre premiers, quand ils veulent déjà vomir et lancer, porter un mini léopard ou acheter une voiture de sport rouge. Pendant ce temps, pour beaucoup, la crise du moyen âge passe sans effondrements émotionnels extrêmes.

En général, cette période est caractérisée par le sentiment d'être perdu par les orientations de la vie, le manque de sens de la vie, le mécontentement envers soi-même. Certains veulent changer de travail ou d’image, d’autres tombent dans un état dépressif. L'essentiel est de ne pas aggraver son état par un enroulement excessif et de ne pas se laisser aller à la dépression ou à la névrose. Après tout, la crise est bien et c'est pourquoi

Capacité de faire une pause

Notre vie maintenant est une course. En quête de carrière, de statut social et de relations, nous repoussons souvent nos pensées et nos sentiments en arrière-plan. Nous n'avons pas le temps de penser: «Qu'est-ce que je veux? Qu'est-ce que je ressens vraiment? »Cela pose souvent divers problèmes.

Pourquoi, en période de crise, au lieu de paniquer et d’être tourmentés par des doutes sur le sens de la vie, ne prenez pas soin de vous et de votre santé: physiques et psychologiques. Suivez un cours de massage, yoga, traitements de spa - toute source appropriée de relaxation et de relaxation.

Profitez de la crise pour faire une pause dans la course de la vie. C'est l'occasion d'arrêter et d'analyser vos désirs et vos émotions.

Source de nouvelles fonctionnalités

Une crise est une étape naturelle du développement. En sortant de la crise, nous découvrons de nouvelles opportunités et compétences. La crise de la quarantaine nous donne une conscience de notre sagesse et de notre expérience de la vie. Après cela commence la vraie maturité. Nous pouvons déjà séparer les choses vraiment importantes du non-sens, nous pouvons nous valoriser nous-mêmes.

Pendant une crise, vous voudrez peut-être changer votre vie. Et ces changements peuvent conduire à des changements positifs en vous.

Temps de réévaluation

Pendant une crise de la quarantaine, vous pouvez jeter un regard critique sur votre vie du point de vue de votre expérience. À bien des égards, vous aurez le désir de réviser vos objectifs de vie et vos attitudes. Avec quelques vieilles habitudes ou illusions doivent se séparer. Ne le regrette pas. Regardez ce processus comme un nettoyage général. Après tout, si vous ne nettoyez pas l'espace, rien de nouveau dans votre vie n'apparaîtra.

Voici trois bonnes raisons non seulement de ne pas avoir peur de la crise de la quarantaine, mais également de l’aborder consciemment. Aimez-vous et acceptez-vous, ainsi que tous les changements qui vous arrivent avec l'âge - cela vous aidera à éviter un certain nombre de déceptions et de stress.